Un Pouillonnais à Rolland Garros

Interview au journal Sud Ouest

Dussin : « Que du bonheur ! »

 

Auteur d'un bon début de saison, le Pouillonnais Louis Dussin, Vans, s'est vu accorder une invitation pour le tableau final des Internationaux de France juniors de Roland-Garros qui débute, aujourd'hui Porte d'Auteuil.

« Sud Ouest » Depuis septembre 2016, Nicolas Boulpiquante est devenu votre entraîneur. Comment se passe votre collaboration ?

Louis Dussin Nicolas est très disponible, il m'apporte beaucoup, techniquement et mentalement 11 voit les choses plus posément que moi. Je me sens mieux sur le terrain, je propose des choses nouvelles, moi qui n'ai absolument pas confiance en moi, je progresse dans ce domaine.

Cela se traduit-il au niveau des résultats ?

On peut dire ça. Début novembre, j'ai gagné mon premier tournoi ITF à Saint-Cyprien. Ça restera un grand souvenir, car après une semaine relativement tranquille, j'ai dû sain six balles de matchs (face à Emmanuel Coste, NDIR) pour l'emporter. C’était une belle victoire. En janvier; je suis parti un mois en Tunisie où j'ai fait deux Futures et 2 ITF, j'ai perdu au deuxième tour au premier mais j'ai gagné le suivant Sinon, j'ai aussi battu mon premier numéroté français, le Bordelais Thomas Giraudeau, (n°70) Tous ces résultats sont plutôt encourageants.

Des résultats qui vous valent d'intégrer pour la première fois le tableau final du tournoi juniors de Roland Garros.

L'an dentier, j'avais échoué au dernier tour des qualifications. Là, cette invitation ce n'est que du bonheur, car les Grand Chelem juniors faisaient partie de mes priorités cette saison. J'aime beaucoup la terre battue, surtout en extérieur, c'est la sur¬face sur laquelle j'ai eu mes meilleurs résultats jusqu'ici.

Être Français à Roland-Garros, c'est une pression supplémentaire ?

je ne sais pas. La pression est là de toute manière, car je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre. Mais je ne me fixe pas d'objectif précis. le vais juste essayer de profiter, de me donner à fond, comme je le fais toujours.

Vous êtes 83' mondial chez les juniors. Quel rang aimeriez-vous atteindre cette année ?

En juniors, j'aimerais intégrer le Top 60 ou 50 pour pouvoir disputer les Grand Chelem. Normalement, jesuis qualifié pour les qualif de Wimbledon et j'espère jouer l'US Open. En Future, j'aimerais atteindre le Top 1000 et au niveau français être numéro (il est -4/6) en fin d'année. Pour ça, il me faudrait un coup plus fort Pour l'instant, je joue beaucoup en défense, en contre.

Le mois de juin, c'est aussi la période du bac quand on a 17 ans , non ?

l'ai déjà passé des épreuves cette se¬maine (il passe le bac SIMG, NDLR), la suite, ce sera dès mon retour de Roland-Garros!

Recueilli par R.M.